Pris comme dans un fendoir,

Aller en bas

Pris comme dans un fendoir, Empty Pris comme dans un fendoir,

Message  Maxime le Lun 8 Déc - 22:38

Bonjour à tous! Suite à l'accueil chaleureux que j'ai reçu, je me lance dans un post d'un deuxième poème de ma création =) vos avis m'intéresse toujours autant! Merci Florence de tes conseils, je tâcherai d'en prendre compte pour mes futurs écrits! =)
Le poème qui va suivre reste dans la "parenthèse" de la guerre. Cette fois ci, je me suis imaginé résistant Français entre 1940 et 1944, peut être est-ce un peu arrogant et irrespectueux pour certains, mais je trouve que l'on ne relate pas assez les sentiments que pouvaient avoir ces défenseurs de la France à qui l'on doit beaucoup.
Voici cet écrit:

Pris comme dans un fendoir,
Nous sommes le fruit de cette foire,
J’en ai assez de ce noir !
Retrouvons les forges de l’espoir !

Et forgeons un renouveau,
Un monde plus beau !
Bannissons les collabos !
Utopie des gestapos…

Magie des plus braves,
Rêverie sertie en octaves,
La colombe sent la bave,
Des crapauds de l’entrave,

Bérets, maquis et clope,
Forment le trio de notre époque,
Epoque meurtrie sans équivoque,
Nous sommes les rois de la provoque,

Déraillons, embusquons,
Amusons nous du front !,
Et usons leurs plombs..,
Faible, ris des pauvres garçons,

Ceux là te rendront ta patrie,
Comme ton choix te rend ahuri,
Ahuri de dénonce et de folie,
Ton temps est compté mon p’tit.



Voila, n'hésitez à m'assommer de critiques! Les bonnes comme les mauvaises me seront d'une aide précieuse =).

Maxime.
Maxime
Maxime

Messages : 2
Date d'inscription : 02/12/2008
Age : 29
Localisation : Vierzon, Bourges, Nevers

http://www.EpiWax18.skyblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum