Vaste senteur de souffrance

Aller en bas

Vaste senteur de souffrance Empty Vaste senteur de souffrance

Message  Maxime le Mar 2 Déc - 23:37

Bonjour à tous, je me présente : Maxime, j'ai 18 ans et je suis tout juste enregistré sur votre forum =). J'écris depuis peu mais l'effet que cela m'apporte est grandissant et le besoin, droguant par moment. Je n'ai que peu de textes à mon actif mais j'en ai séléctionné un qui me semble "correct" pour vous faire une "idée". Je suis encore assez maladroit mais le temps, l'expérience et les jugements qui me seront apportés me feront grandir (poétiquement parlant). Merci de votre compréhension et n'hésitez pas me faire partager vos points de vue.

Le message qu'il transporte est basé sur les guerres en France.

Vaste senteur de souffrance,
Etendue de constante potence,
Traîtrise par la confiance,
Ils sont morts pour cette France,

Commandés par les commanditaires,
Raccommodés par leur fidèles,
Qui finirent plus tard à terre,
Il ne reste que vos stèles,
Effritées par l'érige maudite,
Le temps des souvenirs oubliés,
Le temps des écrits effacés,

Etat des dettes, leurs gouverneurs,
Rions de l'anonymat des pourris,
Et pleurons l'orphelin en pleurs,
Ces hommes tombés seraient surpris,

Le prix d'être libre valait-il la mort,
Souffrir pour l'enfer n'est pas la liberté,
Ils sont bien loin là- haut les remords,
Gouverneurs du diable, vous ne méritez la pitié,

Assassins assassinés, conte de fées,
Le peuple se bat pour l'ancienne liberté,
Celle du temps des voyants aveuglés,
Où la chance pouvait encore tourner.


Voila =) vos réactions m'intéressent !

Cordialement, Maxime
Maxime
Maxime

Messages : 2
Date d'inscription : 02/12/2008
Age : 29
Localisation : Vierzon, Bourges, Nevers

http://www.EpiWax18.skyblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Vaste senteur de souffrance Empty Re: Vaste senteur de souffrance

Message  Florence le Mer 3 Déc - 1:17

Je suis toujours contente d'accueillir un nouveau verbivore, d'autant plus que ton premier texte révèle déjà certaines qualités poétiques. Tu montres un sens de la formule incontestable qui ne peut que frapper les esprits. Tu as su mettre ta plume au service de ton engagement, nous invitant à réfléchir sur notre pays qui s'est construit sur des corps et des débris... Effectivement, "ces hommes tombés seraient surpris" s'ils voyaient ce que nous avons fait de ce monde. Il faut des poètes comme toi pour que l'on se souvienne de ce temps passé, de ce temps perdu pour ces hommes qui n'ont pas pu goûter à la liberté qu'ils allaient chercher du bout de leur fusil. Ton poème est comme un morceau de la mémoire collective ; on doit le graver en notre esprit pour honorer ces fragments de stèles anonymes que le temps, l'indifférence et l'oubli érodent peu à peu...
Merci, Maxime, de nous avoir fait partager ce poème révolté.
J'attends impatiemment de découvrir d'autres écrits, d'autres cris de révolte, de désespoir ou d'amour et de joie...

_________________
"Si je diffère de toi, loin de te léser ,je t'augmente."
Antoine de Saint-Exupéry
Florence
Florence
Admin

Messages : 114
Date d'inscription : 15/03/2008
Localisation : plus près de la vie que de l'existence...

http://lesverbivores.exprimetoi.net

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum