Bas les masques !

Aller en bas

Bas les masques ! Empty Bas les masques !

Message  Florence le Dim 2 Nov - 13:17

Thème imposé : le masque.

Conseil :
Pensez aux différents sens de ce mot. Dans un poème, il est plus riche d'employer un mot dans son sens figuré.

Astuces :
Procédez par association d'idées. Inscrivez sur une feuille tout ce qui vous vient à l'esprit par rapport à ce mot : le masque vous fait penser à ...
Choisissez une de vos idées et ne la lâchez plus, pas avant d'en avoir extrait tout le jus. Cherchez un champ lexical pertinent par rapport à votre idée de masque.

_________________
"Si je diffère de toi, loin de te léser ,je t'augmente."
Antoine de Saint-Exupéry
Florence
Florence
Admin

Messages : 114
Date d'inscription : 15/03/2008
Localisation : plus près de la vie que de l'existence...

http://lesverbivores.exprimetoi.net

Revenir en haut Aller en bas

Bas les masques ! Empty Le masque d'argile.

Message  katewoman12 le Dim 4 Jan - 16:31

Les escaliers fragiles avaient grogné sous mon poid comme des octogénaires sous le poid du monde.
J'avais été très rapide, mesure quasiment inutile étant donné que les grands-parents se consacraient à ce moment même à leur sieste quotidienne, et ils étaient, qui plus est, durs-d'oreille.
La porte ne m'opposa aucune résistance.
J'avançai précautionneusement dans le grenier plongé dans la pénombre.
J'ouvris la vieille malle de grand-mère.

Je le vis-là, le masque.

En argile, blanc, délicat... une aura mysthique s'en dégageait.
Je soufflai un bon coup sur la poussière qui s'y était accumulée et le pris entre mes doigts. Toute une vie entre mes mains. Je ne pouvais décidément pas porter ce masque pour le carnaval du village...
Il était trop symbolique, trop précieux.
Je tenais près du coeur le porteur d'une histoire, d'une rude et lourde histoire, la face de toute une générartion déchue.
Il était la métaphore même de grand-mère...

Pâle, inexpressif, dur... glacial.

Je n'avais jamais vu grand-mère ni rire, ni pleurer.
Elle conservait inconsciemment ce masque d'argile sur ses traits flétris et fatigués.
C'était son bouclier contre la Terre entière, cette bonne terre qu'elle jugeait silencieusement chaque jour que le Saint Père faisait.
Soudain, la lourde porte derrière moi s'ouvrit; grand-mère apparut dans l'entrebaîllement de la porte, figée.
Mes mains tremblèrent; le masuqe s'échappa et se brisa par terre dans un bruit sourd. Silence total.
Puis j'entendis comme un gémissement, je compris... grand-mère pleurait.
Elle pleurait, puis riait entre deux larmes pour ensuite se remettre à pleurer. Elle courut vers moi et m'enlaça de ses bras tendres.
Alors je saisis une chose, si gand-mère pleurait, c'était des larmes de joie... car en brisant ce masque lourd comme le monde, j'avais libéré son âme meurtire.
katewoman12
katewoman12

Messages : 42
Date d'inscription : 07/04/2008
Age : 26
Localisation : Sphère oubliée au revers de Pluton

Revenir en haut Aller en bas

Bas les masques ! Empty Re: Bas les masques !

Message  Florence le Ven 9 Jan - 19:10

Ce poème d'argile est une belle allégorie de la condition humaine, le récit d'une souffrance, d'un poids et d'une délivrance... Doit-on attendre d'être démasqué pour faire tomber le masque et se montrer tel qu'on est ? L'émotion appelle la réflexion ... Merci Katewoman d'avoir frappé une fois de plus juste et fort ! Rendez-vous au café des Poètes pour échanger quelques pensées !

_________________
"Si je diffère de toi, loin de te léser ,je t'augmente."
Antoine de Saint-Exupéry
Florence
Florence
Admin

Messages : 114
Date d'inscription : 15/03/2008
Localisation : plus près de la vie que de l'existence...

http://lesverbivores.exprimetoi.net

Revenir en haut Aller en bas

Bas les masques ! Empty Re: Bas les masques !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum